HISTOIRE DE HARLEY DAVIDSON


|1900-09|1910-19|1920-29|1930-39|1940-49|1950-59|1960-69|1970-79|1980-89|1990-99|2000-09|2010-19|

 

1930-1939

Harley-Davidson réussi tout juste à survivre à la grande dépression, notamment en raison
de sa structure familiale qui ne l'oblige pas à satisfaire des actionnaires.
H-D lance le Flathead en 74 ci (1208 cm3) et introduction de la fourche Springer.


Joe Petrali, pilote Excelsior, signe un contrat chez H-D.

1932 Indian, le constructeur numéro un tourne à 5 % de ses capacités.
Magré la crise, H-D Lance le Servicar, véhicule utilitaire à 3 roues, de 750 cm3,
Son coffre arrière se décline en différentes versions afin d'être adaptées aux besoins du postier,
du livreur de journaux, du policier, ou du vendeur de glace, etc.



La récession frappe la Motor Co: la production de 1933 tombe à 3700 machines
ce qui représente 60 % de la production américaine !(vendues quasi-exclusivement aux services de police)
1934 en cette année de fin de la prohibition, H-D cesse de produire les monocylindres,
et triple sa production avec 10000 motos.
1935 Joe Petrali gagne les treize manches du championnat "Dirt-Track"
sur une "Sarbacane" de série (modèle S de course).



Joe Petrali sur circuit de Dirt-Track

1936 Harley-Davidson, malgré la crise économique persistance, lance le modèle EL équipé
d'un moteur de 61 ci ou 1000 cm3 à deux soupapes culbutées par cylindre.
du fait de la forme en poing fermé des deux caches culbuteurs il prend rapidement le nom de "Knucklehead"
il inaugure le réservoir Fat Bob, une nouvelle partie cycle ainsi qu'une lubrification "allez-retour".



Knucklehead EL 1936




Au guidon d'une "KnuckleHead" profilé, Joe Petrali bat en 1937 le record de vitesse sur la plage
de Daytona à 219,254 km/h de vitesse moyenne sur 1 mile.
William A. Davidson, meurt à Milwaukee à l'age de 66 ans.
Le Jack Pine Gypsies Motorcycle Club tient son premier rassemblement à Sturgis en 1938.



l'intrumentation passe sur le réservoir et la lubrification par carter sec sur tous les modèles
Joe Petrali se retire de la course en fin d'année pour travailler pour le milliardaire Howard Hughes
il participe au projet aéronautique "un peu fou" du plus gros hydravion du monde.
En 1939 Ben Campanale gagne pour la seconde année consécutives les 200 miles de Daytona,
au guidon de sa WLDR à la moyenne de 76,68 mph.
Deux prototypes de WLA sont testés par l'US à Fort Knox, l'Angleterre commande 5000 motos.


1920-1929      Haut       1940-1949

Design by Bloom